Edito > L'avenir de la France :

L'avenir de la France, le problème et les solution



L'avenir de la France :



Chapitre 1 : Le problème

Les ressources naturelles s'épuisent rapidement, aussi vite que notre consommation et notre population augmentent. Les prévisions à moyen terme ne sont pas excellentes.
Mais ça, vous le savez déjà.
Avez-vous pris conscience du fait "qu'ils" régulent déjà la population mondiale ? Ils n'ont pas eu le choix.

"De la même manière qu'ils ont déjà sans doute commencé, en secret, des programmes de recolonisation de l'espèce humaine, sous l'eau et dans l'espace."
Un illustre poète.

Pourquoi en secret ? Entre l'effet de panique et le fait que les ressources naturelles et financières officielles ne suffisent pas à satisfaire tout le monde. C'était plus simple.
Pourquoi n'ont-ils pas eu le choix ?

En fait, si on part du principe que l'espèce humaine doit survivre à tout prix. Il fallait soit un changement radical et rapide de nos comportements à tous, soit tenté de recommencer ailleurs. Nous avons choisi. Ils n'ont pas eu le choix.

Certains dans ce monde, que je ne peux pas citer, ont choisi délibérément, à mon avis, de réguler la population mondiale. Les raisons de leurs actes sont complexe, mais je crois que cela n'a pas tellement d'importance à ce jour.
De quoi suis-je en train de parler ?

Je parle de la Nouvelle-Orléans, ils auraient pu sauver de nombreuses personnes lors de l’ouragan Katrina.

Je parle de l'huile de palme et des molécules chimiques aux effets inconnus. On laisse les molécules le plus longtemps possible sur le marché dans le but de gagner le plus d'argent possible, d'avoir des cobayes gratuits pour des médicaments reconnus dangereux. Ils régulent la population de cette manière.

Je parle de Fukushima, cette centrale ils ne l'ont pas fait exploser, mais si ils avaient voulu tout faire pour l'empêcher d'exploser, ils l'auraient fait. Ils pouvaient envoyer des hélicos remplies d'eau froide, mais cela coûte cher et de nombreux hélicos se seraient crashé en approchant de la centrale. Alors que la laissez exploser vous permet de connaitre les effets actuels d'une irradiation massive de la population en rapport avec notre niveau de technologie. En clair, pour les plus grands de ce monde, connaitre l'effet des radiations nucléaires sur l'organisme humain à grande échelle est un savoir qui n'a pas de prix. Cela n'a pas de prix un million de cobaye, même pour des multi-milliardaires. Ils en ont besoin pour permettre aux hommes de voyager de longue période dans l'espace sans mourir des radiations spatiales. Je ne pense pas qu'ils ont hésité longtemps avant de ne rien faire.
Même si je reconnais que c'est un sujet complexe, je ne pense pas que ce qui aurait dû être fait l'a été.

Je parle aussi du 7eme Continent, cette ile géante de plastique, ceux qui connaissent l'ampleur du problème vous diront à quel point c'est grave et important. Pourtant, on ne fait rien ou presque pour lutter contre le problème ou avertir les gens. Qui a les moyens de faire tester son poisson avant de le manger pour voir s'il est sain ? Les très riches. Qui dépend pour sa survie du poisson péché en mer ? Les très pauvres.
J'aurai aussi pu parler des guerres et de la famine dans le monde, mais je préfère rester au sujet qu'on a le plus souvent l'habitude d'entendre dans les médias français.

On dit parfois que ce "monde est de droite".
Je crois que c'est même pire que ça.

Ce monde est dirigé par des ordures et la planète est devenue une poubelle.

L'écologie, c'est important. Je veux dire que le RESPECT DE LA VIE, des êtres humains, de tout ce qui nous entoure, ce qui nous a fait vivre et de tout ce qui nous fait et fera encore vivre : la nature en général. Notre planète.

Sans faire de politique.
L'écologie influence tout dans le monde, sans une bonne utilisation de nos ressources, si on fait n'importe quoi, si on joue avec le feu trop souvent. Si on manque de respect à ce qui nous dépasse, si on se croit invincible et immortel, alors à ce moment-là, sans l'écologie, on perdra notre santé, notre argent, notre environnement, nos emplois, notre sécurité, notre confort, nos traditions. Toutes ces valeurs auxquelles nous attachons tan d'importance.

Toutes ces valeurs se regroupent et ne dépendent que d'une seule chose :

Le respect de la vie dans son ensemble.
Sauvons ce qui peut encore l'être.


Je présente mes excuses à ceux que j'aurai pu offenser.Ce texte est un éditorial. Certains secrets ne devraient pas exister.


Chapitre 2 : Les solutions

Qu'on le veuille ou non l'argent gouverne le monde.
Ce n'est pas prêt de changer, mais le problème c'est que pour l'instant, il est mal réparti. L'argent c'est le pouvoir et ceux qui ont le pouvoir, pour l'instant à mon avis, ne pensent pas assez aux peuples dans le monde. Ni aux conséquences écologiques sur notre environnement. Quand je dis que l'écologie influence tout dans le monde. Je peux vous donner des exemples concrets.

Si nous dégradons des sols cultivables trop souvent et un peu partout. Les conséquences écologiques directes seront une augmentation de tous les produits alimentaires.

=> Une des solutions : Cultiver en bio et vendre en local autant que possible.

Si nous nous acharnons à consommer tout le pétrole avec des voitures classiques. Le prix du carburant va augmenter jusqu'à la fin de la réserve dans 40 ans environ. Mais aussi le prix de nombreux produits à base de pétrole.

=> Une des solutions : Continuer et augmenter la recherche dans les batteries et moteurs électriques. Acheter ce qui existe déjà sur le marché, si c'est possible.

Si nous continuons de manger de la nourriture (plats tout préparé, gâteau, etc) qui coûte de moins en moins cher à chaque fois qu'il sacrifie la qualité pour être les moins chers et en vendre plus. Je sais que c'est dur de manger pour "pas cher et bien", mais si vous tombez dans leur piège, c'est votre santé, celle des hôpitaux du pays qui finit par payer la facture. Eux pendant ce temps, ils auront vendu leurs produits.

=> Une des solutions : Regarder les ingrédients ce que vous achetez et mangez de préférence des produits issus de l'agriculture biologique, ou de l'agriculture raisonné ou responsable, de préférence produit localement. Quand on a le choix au moment de faire ses courses. Il vaut mieux acheter des ingrédients de base comme la farine, les oeufs et le lait, en bio et faire des crêpes (par exemple) soi-même que d'en acheter des industrielles emballée dans du plastique.

Le rapport entre l'écologie et la santé est également valable pour toutes les formes de pollution, comme la pollution de l'eau, de l'air et les autres.

Au niveau des emplois, on ne peut pas par exemple réinventer du charbon, si la ressource est épuisée localement, l'usine devra fermer. Mais par contre on devrait tout faire pour redonner du travail à tous ces gens qui perdent leur emploi, dans des branches plus porteuses. (L'écologie par exemple)

Au niveau économique, je ne sais pas si vous avez pris conscience du fait que pour l'instant, pour ne citer qu'eux : les pays du nord de l'Europe, certains états des Etats-unis ou encore la Chine sont en tête par rapport à la France au niveau de la recherche, du développement et de la production en énergie renouvelable par exemple.

Nous sommes encore trop dépendant du pétrole pour l'instant. Pensez-vous que c'est une bonne chose ? Une bonne chose que de baser son économie sur une ressource fossile qui s'épuise vite ?

Pour ce qui est du nucléaire, je suis contre la production d'énergie civile de masse. Je suis pour l’arrêt le plus rapide possible des centrales nucléaires (de manière réaliste et faisable, c'est mieux). Reconvertir les emplois dans le renouvelable, l'éolien, le solaire, l'hydrolien et bien d'autres. Sans oublier la recherche médicale et spatiale qui ont besoin du nucléaire, donc se pourrait être une manière de reconvertir ou créer des emplois. Ces recherches ont leurs importances quand même. Donc pour, le "nucléaire scientifique" si c'est possible sans nuire à la planète et à ses occupants. C'est ça l'idée.

Le progrès n'a sa place que si il apporte quelque chose de bénéfique et de durable à la fois.

Bien qu'on ne puisse pas faire disparaître une technologie dangereuse, on devrait pouvoir la réduire au maximum pour mieux la contrôler.

Pour ce qui est des nouveaux réacteurs de type EPR mais aussi et surtout le réacteur ITER (j'insiste : mais aussi est surtout le réacteur ITER), je pense qu'il ne faut pas jouer avec le feu, vu le contexte général. Je sais que certains chercheurs pronucléaires diront : "les nouveaux réacteurs pollueront moins et produiront plus."

Je leur répondrais brièvement et amicalement :

La production d'énergie produite par le nucléaire (J'ai dit énergie, je n'ai pas dit électricité) est ridicule dans le monde par rapport à l'énergie totale. (Pour la part du nucléaire dans la production d'électricité mondiale, je dirais que ça passe de ridicule à faible.)

Alors, pourquoi ne pas diviser ce ridicule par deux ou trois et ainsi faire augmenter les réserves en ressources d'uranium. Il nous reste 80 ans d'uranium en réserve, qui peut affirmer que dans 180 ans nous n'en auront plus besoin ? Moi je dis, que l'uranium était pas mal, dans le sol, avant, quand il se trouvait dans le sol sous les plantes et les animaux qu'il a bien fallu dynamiter.

Au niveau politique, je ne peux que vous conseiller de voter pour ceux qui selon vous en feront le plus pour l'écologie, car c'est dans notre intérêt à tous.

La France est un petit pays, mais c'est un des pays les plus influents au monde. La France ne peut pas résoudre tous les problèmes et accueillir toute la misère du monde. Toutefois, nous pouvons montrer l'exemple aux autres pays du monde pour que nous vivions tous en harmonie, à la fois les hommes ET la nature. Et tout le monde y trouvera son compte.

La France c'est le pays qui a aboli l'esclavage.
La France c'est le pays qui a proclamé les Droits de l'Homme.
La France c'est le pays de la Résistance pendant l'occupation.

Le combat a déjà commencé.

Aujourd'hui encore notre pays à son rôle à jouer dans l'histoire de l'humanité.

Allez voter et votez bien dans la mesure du possible.


 Le savoir appartient à tout le monde.
J'assume les conséquences de mes actes


Olivier MUHLEISEN


 


Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson. Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas.

Tatanka Yotanka – Sitting Bull, guerrier sioux

 
















Mesures anti-pollution | Rentrée scolaire | Faire un site Internet | Rechercher sur le net
Trouver une carte | Traduire un texte | Arrêter de fumer
Des produits écologiques et économiques - www.Shopeco.fr ©2009-2017 OnMyWeb Production -